250 000 larves d’oursins à Saint Mandrier

20 juillet 2010 1 commentaries »

Chacun sait que la population d’oursins est en forte diminution dans le Var depuis quelques années en raison du ramassage trop intensif et d’une canicule de 2003 qui avait fait des dégâts, même chez les oursins ! C’est d’ailleurs en raison de cette pénurie que la Préfecture Maritime a pris un arrêté préfectoral pour davantage encadrer la pêche aux oursins, et notamment pour limiter les périodes durant lesquelles le ramassage est autorisé. Les oursinades sont également bannies des fêtes de la mer dans le Var.

Expérience de repeuplement d'oursins dans la Méditerranée

Mais au-delà de ces réglementations et prises de conscience, les scientifiques s’interrogent actuellement sur la possibilité de repeupler la côte méditerranéenne avec des oursins d’élevage. Dans cette optique, une expérience grandeur nature est menée depuis quelques jours dans une baie de Saint Mandrier. Ce ne sont pas moins de 250 000 larves d’oursins qui ont été déposées par environ 10 mètres de fonds. Mesurant 1 mm, ces larves deviendront des oursins d’ici la fin de l’été lorsqu’elle passeront d’un régime planctonique à benthique.

Les scientifiques précisent que ces larves d’oursins sont extrêmement fragiles et sensibles à la moindre pollution.

Cette expérimentation, dont le coût est d’environ 30 000€ est menée par l’Institut océanographique Paul-Ricard (IOPR) de l’île des Embiez.




Lisez aussi :

Comments are closed.