2 cas de CHIKUNGUNYA dans le Var

27 septembre 2010 1 commentaries »

La situation dans le Var

Le Var est le premier département métropolitain à avoir détecté des cas de CHIKUNGUNYA sur des sujets qui n’avaient pas voyagé dans des zones infestées par la maladie.

Les deux jeunes filles sont originaires de l’est varois (Fréjus) et ont pratiqué des activités similaires dans les jours précédent la déclaration de la maladie.

Le foyer de la maladie pourrait avoir été identifié, selon la préfecture.

Rappelons que le Chikungunya est une maladie infectieuse tropicale transmise par le moustique-tigre. Jusqu’à présent des cas de Chikungunya avaient été découverts en France métropolitaine suite à des retours de voyage dans des zones tropicales. Mais les cas découverts cette semaine sont appelés cas autochtones.

Un moustique en train de piquer sa proie

Un moustique en train de piquer sa proie

Les symptomes du Chinkungunya

Les principaux symptômes du Chinkugunya sont une forte fièvre accompagnée de courbatures et de douleurs articulaires. Cette fièvre est souvent suivie par une éruption de boutons. Chez les enfants, le Chikungunya se traduit généralement par les symptômes d’une simple grippe.

Le traitement du Chinkungunya

Aucun traitement particulier n’existe. Les médecins se contentent de combattre les symptômes avec du paracétamol.

En prévention, il est conseillé d’utiliser des répulsifs anti-moustique et surtout de combattre la reproduction et la prolifération des moustiques par élimination des gîtes larvaires d’eau stagnante par exemple les vases des cimetières, les bâches des piscines, les récipients abandonnés, les gouttières, les pneus entreposés à l’extérieur, les déchets.

Crédit Photos




Déjà un commentaire