Vincent Lautier, fondateur et éditeur de Pingoo.com

27 mai 2009 1 commentaries »

Pingoo répond à l'interview toulonnaise

Pingoo répond à l'interview toulonnaise

Pour la deuxième interview toulonnaise, c’est un ancien toulonnais qui a accepté de répondre aux questions de tout-toulon.org. Vincent Lautier, alias Pingoo, a lancé son blog Pingoo.com alors qu’il habitait encore à Toulon, à la fin des années 90. Mais à en juger par ses réponses, Toulon ne lui a pas laissé un souvenir inoubliable…

Tout-toulon.org : Tu es né à Toulon et tu y a passé ta jeunesse. C’est d’ailleurs là bas que tu as mis le doigt dans l’engrenage du net. Peux tu nous dire comment tu as découvert cet univers ?
Pingoo :
(Je ne suis pas du tout né à Toulon, je suis né à Montpellier, je n’ai passé que mes années collège-lycées à Toulon :).
Ecoute j’étais au lycée Dumont d’Urville, avec quelques potes on a commencé à se payer des modem Olitec et à se faire des sessions de « 50 Francs la nuit » pour faire les cons sur Infonie… J’ai commencé à bidouiller sérieusement des sites Web en cours d’informatique, avec toi :).

Tout-toulon.org : Maintenant Pingoo.com est l’un des blogs français les plus visités. Mais comment cela a commencé ?
Pingoo : Ca a commencé par un site perso sur Infonie, sur lequel je fichais tout un tas de choses (musiques, photos, articles), et ça a doucement explosé quand on a commencé à mettre un forum dessus. C’est là dessus que j’ai fait mes dents de community manager :).

Tout-toulon.org : Pourquoi le nom Pingoo ?
Pingoo : Quelques jours avant de prendre un nom de domaine pour le site, je m’étais fait un déguisement de « Pingu », le pingouin en pâte à modeler, pour une soirée Sidaction au Zenith de Toulon. J’y ai remporté un des prix de déguisement (j’ai même gagné un Tam Tam me semble), tout le monde gueulait « Pingu ! Pingu ! », j’ai gardé le truc pour le nom de domaine, c’est parfaitement ridicule.

Tout-toulon.org : Peux tu nous en dire un peu plus sur le fonctionnement de Pingoo ? C’est un blog collaboratif, tu censures parfois les rédacteurs ? Vous n’avez pas trop de procès avec les photos que vous publiez?
Pingoo : Oui c’est un blog collaboratif, et il ne m’est pas vraiment arrivé de « censurer », on a la ligne éditoriale la plus large du monde donc globalement, y’a pas trop de souci. Les rédacteurs passent, s’en vont, des fois on ne les revoit jamais, mais c’est sympa comme ça, ça se renouvelle. On a très régulièrement des soucis avec la justice, mais comme on est des gens bien et gentils, ça se termine toujours à peu près bien.
Tout-toulon.org : Tu utilises également beaucoup twitter. Quel plus cela peut apporter par rapport à Facebook par exemple ?
Pingoo : Facebook ne me sert strictement à rien, je n’a pas accroché au truc, j’ai un profil ouvert, mais je ne m’en sers pas. Par contre j’utilise en effet beaucoup Twitter, mais à la manière d’un chat IRC. C’est un peu l’idée, rester en contact avec ses potes blogueurs, et ça permet de faire un peu de veille aussi.
Tout-toulon.org : Un petit scoop sur les projets futurs de pingoo.com ?
Pingoo : Changement de maquette, plus sobre, et probablement un petit remaniement éditorial, pour faire des billets un peu moins légers. Rien de plus :).
Tout-toulon.org : Tu as quitté Toulon et travailles à présent en région Parisienne. Est ce que le fait d’être à Paris est un plus pour ton blog ?
Pingoo : Pour le blog en soit, non pas forcement, ça permet d’accroître un peu mon réseau, mais ça n’a pas d’impact particulier sur le blog en lui même.
Tout-toulon.org : Tu as des contacts avec les bloggueurs varois ? Avec qui ?
Pingoo : Je ne crois pas non… Enfin si, avec Otto de Chauffeurdebuzz, je crois que c’est tout 🙂 (si j’en oublie un il va me tuer…)
Tout-toulon.org : Maintenant quelques questions plus perso sur ta vie toulonnaise. T’imagines tu retourner vivre à Toulon au cours de ta vie ?
Pingoo : Non jamais :). Je n’ai pas franchement aimé la vie à Toulon, mais il faut dire que je me suis coltiné toutes les années FN, et que ça a été des années compliquées d’un point de vue personnel.
Tout-toulon.org : Toulon ne te manque pas trop ? Tu y retournes souvent ?
Pingoo : Non Toulon ne me manque pas, mais j’y suis retourné il y’a peu, et j’ai trouvé que ça avait pas mal changé en bien, plus propre, meilleur esprit, des nouvelles choses, c’était presque tolérable :).
Tout-toulon.org : Quand tu y retournes tu es plutôt tourné sur Hyères, le Mourillon ou Bandol ?
Pingoo : Aucun des trois, je suis plutôt tourné vers le centre-centre, rue d’Alger, bloulevard de Strasbourg, Opera, etc.
Tout-toulon.org : Un avis sur le RCT ?
Pingoo : J’ai assisté à un match, un seul, je ne sais plus quelle était l’équipe en face. L’ambiance était un peu molle, le stade mayol est probablement le stade le plus laid du monde… (je vais me faire égorger à dire ça moi…)
Tout-toulon.org : Ta plage préférée ?
Pingoo : Le bau rouge, une plate naturiste à Carqueiranne, pas du tout pour l’aspect naturiste, mais c’est un très joli endroit, et c’est le plus joli endroit que j’ai connu pour regarder des jolis poissons avec mes lunettes et mon tuba :p

Tout-toulon.org : Ton resto favori ?
Pingoo :
Chez Gaetano, la pizzeria, mais « avant », quand c’était le père qui s’en occupait. Les meilleures Pizza que j’ai jamais manger. Tout était fait à la main, il était planqué dans une petite rue, qui a fini par être « tuée » par la construction du lycée hôtelier, après ça n’était plus pareil.

Tout-toulon.org : Ton café préféré pour aller prendre le petit déj au soleil ?
Pingoo : Ben écoute, je n’en ai pas. Je n’ai jamais pris de plaisir à prendre un petit déj au soleil à Toulon :). Mais il faudra que je retente. Allez je dirais que la place puget à quelques cafés pas trop désagréables.
Tout-toulon.org : Un bon plan secret à Toulon que tu dévoilerais aux lecteurs de tout-toulon.org ?
Pingoo : Mais trop pas non plus… J’aurais adoré t’en sortir des palettes, mais je n’ai pas eu la chance de profiter de ce genre de chose… Je peux te lister plein de plans foireux si tu veux :p
Merci Pingoo de nous avoir consacré du temps et à très bientot sur pingoo.com




Comments are closed.