Et le nouvel entraîneur du RCT est… Bernard Laporte !

12 septembre 2011 Commentaires fermés sur Et le nouvel entraîneur du RCT est… Bernard Laporte !
Et le nouvel entraîneur du RCT est… Bernard Laporte !

Cela faisait plusieurs jours que la rumeur courait, et c’est officiel depuis la conférence de presse de ce jour au cours de laquelle le Président Boudjellal a annoncé l’arrivée imminente de Bernard Laporte comme manager général du Rugby Club Toulonnais.

Philippe Saint André, qui prendra les rênes du XV de France après la coupe du Monde, devrait quant à lui mettre un terme à son contrat dès vendredi après un dernier match Bègles-Bordeaux / RCT.

Bernard Laporte a signé un contrat de deux ans, renouvelable une année selon les résultats.

Biographie de Bernard Laporte (Wikipedia):

Bernard Laporte, né à Rodez, le 1er juillet 1964, est un joueur puis entraîneur de rugby à XV français. Il a été le sélectionneur duXV de France de 1999 à 2007. Il est également homme d’affaires. Il a été secrétaire d’État chargé des Sports auprès de la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports dans le second gouvernement Fillon du 22 octobre 2007 au 23 juin 2009. Bernard Laporte anime désormais Direct Laporte le lundi soir de 20h à 21h sur RMC.

En tant que joueur, évoluant au poste de demi de mêlée, il a commencé sa carrière dans son club formateur l’UA Gaillac. En 1984, il rejoint Bègles-Bordeaux, avec notamment la première ligne Vincent Moscato (qu’il a connu à Gaillac), Serge Simon et Philippe Gimbert surnommée les Rapetous, il remporte le titre de champion de France en 1991.

Comme entraineur, il fait ses classes entre 1993 et 1995 en tant qu’entraîneur-joueur au Stade bordelais université club.

Il prend ensuite les rênes du Stade français en tant qu’entraîneur en mai 1995 qui évolue au Groupe B (équivalent de la troisième division). Avec lui à sa tête, le club franchit chaque année un échelon : Groupe B en 1995, puis Groupe A2 en 1996, puis Groupe A1 de première division en 1997, en faisant venir des joueurs « prestigieux » comme Denis Charvet ou son ami Vincent Moscato. En1998, il remporte le championnat de France de rugby et amène le Stade français en demi-finale européenne. En 1999, il remporte laCoupe de France. Profitant de la fortune du mécène Max Guazzini, il fait signer pas moins de 23 nouveaux joueurs, dont Serge Simon et Philippe Gimbert, plus David Auradou, Diego Dominguez, Christophe Juillet, Christophe Dominici, Marc Lièvremont, Olivier Roumat, Sylvain Marconnet ou Richard Pool-Jones.

Puis il est nommé sélectionneur de l’équipe de France après la coupe du monde. Il devient le premier sélectionneur de l’histoire du XV de France à ne jamais avoir connu ce maillot en tant que joueur. Durant la durée de son mandat, le XV de France remporte le Tournoi des 6 nations à quatre reprises en 2002, 2004, 2006 et 2007, réalise le grand chelem à deux reprises en 2002 et 2004, et termine à la quatrième place lors des coupes du monde de 2003 et de 2007. Il est resté à la tête de l’équipe de France plus longtemps que la plupart de ses prédécesseurs, alors même qu’il a obtenu dans l’ensemble de moins bons résultats : ainsi, le sélectionneur précédent, Jean-Claude Skrela, avait en quatre ans remporté le grand chelemà deux reprises (1997 et 1998), et mené la sélection en finale de la coupe du monde en 1999. Cela ne l’avait pas empêché de perdre son poste à la suite de cette finale.

Bernard Laporte est une personnalité très charismatique, qui fait le bonheur des humoristes, particulièrement des Guignols de l’info et de l’imitateur Nicolas Canteloup.

Ses huit ans passés à la tête du XV de France auront été marqués par le renforcement de l’assise défensive de l’équipe, qui est devenue au fil des années difficilement franchissable en cours de jeu et qui concède un nombre limité de pénalités. Cependant cette évolution s’est globalement accompagnée d’une quasi-disparition du French flair, cette imprévisibilité et cette capacité à marquer des essais improbables quelles que soient les conditions de jeu.

Le 19 octobre 2007, Bernard Laporte quitte définitivement son poste de sélectionneur du XV de France après une défaite contre l’Argentine (10-34) lors du match pour la troisième place de la coupe du monde de rugby 2007. Au cours de ses deux mandats, l’équipe de France aura disputé 98 matchs avec un bilan de 62 victoires contre 34 défaites et 2 match nuls.




Lisez aussi :

Comments are closed.